Publié le Jeudi, 5 avril 2012

Sans titre (Paraphilies), par Olive Booger et de joyeux internautes.Format A6, 64 pages, auto-édition, 2008.
On a déjà croisé Olive Booger sur ce site, il faut dire que pour quiconque s’intéresse à l’autoédition actuelle, il est une figure incontournable. Très prolifique, je guette toujours avec impatience ses nouvelles livraisons. Celle ci date un peu mais est-une de celles que je relis avec le plus de plaisir.
Pour une exposition nommé “Eros-Thanatos” il a parcouru - on imagine assez longuement - le célèbre forum “sexualité” du site doctissimo et en a sélectionné les meilleurs posts. La mise en page est simple, un ou des posts pages de gauches (avec fautes et pseudo), une illustration page de droite. Bizarrement ces illustrations n’ont que très rarement des rapports avec les textes, et s’il y en a bien qui semblent s’y rapporter elles ne se trouvent pas en face d’eux.
Les textes sont tous aux frontières de ce qui est généralement admis dans les normes sexuelles, entre cet femme qui adore s’enfoncer une aiguille à tricoter dans l’urètre et rêve d’en faire autant à un homme, ce monsieur qui désire plus que tout sodomiser une femme pendant qu’elle fait caca, ou le laconique “profil supprimé, posté le 08-03-2008 à 20:06:42 est-ce qu’on peut-être fétichiste des vergetures ou des varices?”…
Les dessins sont à l’avenant, pas des illustrations de textes donc, mais plus souvent d’autres propositions que l’on imagine peut-être inspirée par des textes non sélectionnés. Ou peut-être simplement de l’esprit du dessinateur, qui n’hésite jamais à explorer les déviances de toutes sortes, comme l’a confirmé l’intrigant I like short songs, son premier album diffusé, paru il y a maintenant quelques mois. (MR)

Sans titre (Paraphilies), par Olive Booger et de joyeux internautes.
Format A6, 64 pages, auto-édition, 2008.

On a déjà croisé Olive Booger sur ce site, il faut dire que pour quiconque s’intéresse à l’autoédition actuelle, il est une figure incontournable. Très prolifique, je guette toujours avec impatience ses nouvelles livraisons. Celle ci date un peu mais est-une de celles que je relis avec le plus de plaisir.

Pour une exposition nommé “Eros-Thanatos” il a parcouru - on imagine assez longuement - le célèbre forum “sexualité” du site doctissimo et en a sélectionné les meilleurs posts. La mise en page est simple, un ou des posts pages de gauches (avec fautes et pseudo), une illustration page de droite. Bizarrement ces illustrations n’ont que très rarement des rapports avec les textes, et s’il y en a bien qui semblent s’y rapporter elles ne se trouvent pas en face d’eux.

Les textes sont tous aux frontières de ce qui est généralement admis dans les normes sexuelles, entre cet femme qui adore s’enfoncer une aiguille à tricoter dans l’urètre et rêve d’en faire autant à un homme, ce monsieur qui désire plus que tout sodomiser une femme pendant qu’elle fait caca, ou le laconique “profil supprimé, posté le 08-03-2008 à 20:06:42 est-ce qu’on peut-être fétichiste des vergetures ou des varices?”…

Les dessins sont à l’avenant, pas des illustrations de textes donc, mais plus souvent d’autres propositions que l’on imagine peut-être inspirée par des textes non sélectionnés. Ou peut-être simplement de l’esprit du dessinateur, qui n’hésite jamais à explorer les déviances de toutes sortes, comme l’a confirmé l’intrigant I like short songs, son premier album diffusé, paru il y a maintenant quelques mois. (MR)

1 note

  1. 1fanzineparjour a publié ce billet